Luc 7, 36-50 La femme pardonnée

Luc 7, 36-50

36 Ἠρώτα δέ τις αὐτὸν τῶν Φαρισαίων ἵνα φάγῃ μετ’ αὐτοῦ· καὶ εἰσελθὼν εἰς τὴν οἰκίαν τοῦ Φαρισαίου ἀνεκλίθη.
36 Un des Pharisiens lui demanda de manger avec lui: étant entré dans la maison du Pharisien, il s’assit couché.

37 Καὶ ἰδού, γυνὴ ἐν τῇ πόλει, ἥτις ἦν ἁμαρτωλός, ἐπιγνοῦσα ὅτι ἀνάκειται ἐν τῇ οἰκίᾳ τοῦ Φαρισαίου, κομίσασα ἀλάβαστρον μύρου,
37 Et voici, une femme qui était une pécheresse dans la ville, ayant su qu’il s’etait assis [à table] dans la maison du Pharisien, ayant apporté un récipient en alabastre d’huile parfumée,

38 καὶ στᾶσα παρὰ τοὺς πόδας αὐτοῦ ὀπίσω κλαίουσα, ἤρξατο βρέχειν τοὺς πόδας αὐτοῦ τοῖς δάκρυσιν, καὶ ταῖς θριξὶν τῆς κεφαλῆς αὐτῆς ἐξέμασσεν, καὶ κατεφίλει τοὺς πόδας αὐτοῦ, καὶ ἤλειφεν τῷ μύρῳ.
38 et s’étant placée derrière près de ses pieds, en pleurant, elle commença à mouiller les pieds de celui-ci [Jésus] avec les larmes et avec les cheveux de sa tête elle essuyait et embrassait ses pieds et les oignait avec l’huile parfumée.

39 Ἰδὼν δὲ ὁ Φαρισαῖος ὁ καλέσας αὐτὸν εἴπεν ἐν ἑαυτῷ λέγων, Οὗτος, εἰ ἦν προφήτης, ἐγίνωσκεν ἂν τίς καὶ ποταπὴ ἡ γυνὴ ἥτις ἅπτεται αὐτοῦ, ὅτι ἁμαρτωλός ἐστιν.
39 En ayant vu, le Pharisien qui avait l’invité se parla en lui-même, disant: « Celui-ci, s’il était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche et de quel genre, [il saurait] qu’elle est dans l’erreur.

40 Καὶ ἀποκριθεὶς ὁ Ἰησοῦς εἴπεν πρὸς αὐτόν, Σίμων, ἔχω σοί τι εἰπεῖν. Ὁ δέ φησιν, Διδάσκαλε, εἰπέ.
40 Et Jésus lui répliqua: « Simon, j’ai quelque chose à te dire. » Alors, celui-ci dit: « Maître, parle. »

41 Δύο χρεωφειλέται ἦσαν δανειστῇ τινί· ὁ εἷς ὤφειλεν δηνάρια πεντακόσια, ὁ δὲ ἕτερος πεντήκοντα.
41 Un prêteur d’argent avait deux débiteurs: l’un avait une dette de 500 deniers, l’autre de 50.

42 Μὴ ἐχόντων δὲ αὐτῶν ἀποδοῦναι, ἀμφοτέροις ἐχαρίσατο. Tίς οὖν αὐτῶν, εἰπέ, πλεῖον αὐτὸν ἀγαπήσει;
42 Ceux-ci n’ayant pas [de quoi] rendre, il fit grâce à tous les deux. Donc, lequel de ceux-là, dit-il, l’aimera davantage?

43 Ἀποκριθεὶς δὲ ὁ Σίμων εἴπεν, Ὑπολαμβάνω ὅτι ᾧ τὸ πλεῖον ἐχαρίσατο. Ὁ δὲ εἴπεν αὐτῷ, Ὀρθῶς ἔκρινας.
43 Alors Simon répliqua et dit: « J’assume celui auquel il a fait grâce davantage. Il lui dit alors: Tu as bien jugé. »

44 Καὶ στραφεὶς πρὸς τὴν γυναῖκα, τῷ Σίμωνι ἔφη, Βλέπεις ταύτην τὴν γυναῖκα; Εἰσῆλθόν σου εἰς τὴν οἰκίαν, ὕδωρ ἐπὶ τοὺς πόδας μου οὐκ ἔδωκας· αὕτη δὲ τοῖς δάκρυσιν ἔβρεξέν μου τοὺς πόδας, καὶ ταῖς θριξὶν τῆς κεφαλῆς αὐτῆς ἐξέμαξεν.
44 Et, se tournant vers la femme, il dit à Simon: « Regarde cette femme: je suis rentré dans ta maison, de l’eau sur mes pieds tu n’as pas donné; elle, par contre, à mouillé mes pieds avec les larmes et a essuyé avec les cheveux de sa tête.

45 Φίλημά μοι οὐκ ἔδωκας· αὕτη δέ, ἀφ’ ἧς εἰσῆλθεν, οὐ διέλιπεν καταφιλοῦσά μου τοὺς πόδας.
45 Un baiser tu ne m’as pas donné; elle, par contre, depuis qu’elle est entrée, n’a pas arrêté d’embrasser mes pieds.

46 Ἐλαίῳ τὴν κεφαλήν μου οὐκ ἤλειψας· αὕτη δὲ μύρῳ ἤλειψέν μου τοὺς πόδας.
46 Tu n’as pas oint avec de l’huile ma tête; elle, par contre, a oint mes pieds avec de l’huile parfumée.

47 Οὗ χάριν, λέγω σοι, ἀφέωνται αἱ ἁμαρτίαι αὐτῆς αἱ πολλαί, ὅτι ἠγάπησεν πολύ· ᾧ δὲ ὀλίγον ἀφίεται, ὀλίγον ἀγαπᾷ.
47 Grâce à ceci, je te dis, ses nombreuses fautes sont laissées aller, puisqu’elle a aimé beaucoup: celui à qui on laisse aller peu, aime peu.

48 Εἴπεν δὲ αὐτῇ, Ἀφέωνταί σου αἱ ἁμαρτίαι.
48 Il dit, alors, à celle-ci: « Tes fautes sont laissées aller. »

49 Καὶ ἤρξαντο οἱ συνανακείμενοι λέγειν ἐν ἑαυτοῖς, Tίς οὗτός ἐστιν ὃς καὶ ἁμαρτίας ἀφίησιν;
49 Et ceux qui étaient assis [couchés à table] commençaient à dire en eux-mêmes: « Qui es celui-ci qui laisse aller les fautes? »

50 Εἴπεν δὲ πρὸς τὴν γυναῖκα, Ἡ πίστις σου σέσωκέν σε· πορεύου εἰς εἰρήνην.
50 Alors, il dit à la femme: « Ta foi t’a sauvé: vas en paix. »